Doit-on prendre une assurance pour un véhicule en leasing ?

En optant pour un leasing, vous devenez locataire du véhicule mis à votre disposition. Dans ce contexte, vous êtes obligé de souscrire la voiture à une assurance auto afin de couvrir les éventuels dommages durant la période de location. Mais alors, quelle assurance faut-il choisir ?

Qu’est-ce que le leasing ?

Le leasing est une solution assez avantageuse pour louer une voiture sur une longue durée ou pour acheter un véhicule avec des mensualités échelonnées. Aussi appelé location avec option d’achat ou LOA, ce dispositif vous permet de bénéficier d’une auto (neuve ou en excellent état) pendant une période de 2 à 5 ans. En contrepartie, vous devrez payer des mensualités (ou loyers) dont le montant fixe est mentionné dans le bail. À l’échéance du contrat, vous avez deux possibilités selon vos besoins :

  • Restituer le véhicule au loueur et respecter les modalités prévues (usure, dégât, kilométrage…)
  • Acheter la voiture selon la valeur de rachat mentionnée dès la signature du bail

Dans le cadre d’une LOA, vous êtes seulement locataire du véhicule. C’est notamment le bailleur qui en est le propriétaire. Mais dans ce cas, l’assurance auto sera à votre charge ou celle du loueur ?

Assurance auto et leasing : qui paie les mensualités ?

Selon la loi, le locataire est tenu d’assurer le véhicule de location durant la période contractuelle. Ainsi, le coût de l’assurance n’est pas inclus dans les loyers mensuels puisqu’il sera entièrement à votre charge. La voiture doit être souscrite au moins à une assurance au tiers qui couvre la responsabilité civile (RC). Cette garantie prend en charge les éventuels dégâts corporels et matériels causés par le conducteur aux tiers ou aux passagers. En France, le défaut d’assurance est un délit puni d’une amende pouvant aller jusqu’à 3750 euros, mais aussi d’autres peines (suspension du permis, interdiction de conduire durant 5 ans…).

Quelle assurance auto faut-il souscrire ?

La plupart du temps, le bailleur peut vous proposer une assurance leasing qui se présente sous forme de contrat de groupe auquel il a inscrit toutes les voitures de sa flotte. Il arrive toutefois que les garanties présentées et les tarifs pratiqués ne vous conviennent pas. Dans ce cas, vous êtes parfaitement libre de souscrire auprès d’une autre compagnie. L’idéal serait de comparer plusieurs offres parmi celles disponibles sur le marché afin de trouver celle qui répond à vos besoins et votre budget.

Si le loueur inclut des exigences concernant ce point (garantie vol ou incendie, minimum assurance tous risques), vous ne pouvez pas les refuser. En ce cas, il s’avère plus simple d’adhérer à la formule proposée, mais notez bien que le tarif peut être assez élevé.

Moto électrique : les cotisations sont-elles moins chères ?
Comment résilier un contrat d’assurance avec la loi Hamon ?